Suivez-nous

Réseaux sociaux

TikTok a collecté certaines données d’utilisateurs Android sans autorisation de Google

La pratique concernerait des millions d’utilisateurs de TikTok.

Il y a

  

le

 
Application TikTok
© Presse-citron.net

Décidément, TikTok n’a de cesse de faire parler de lui depuis de nombreuses semaines déjà. La dernière affaire concerne la collecte illégale des données personnelles des adeptes de la plateforme.

Une enquête réalisée par le Wall Street Journal assure que le réseau social a collecté les adresses MAC des utilisateurs Android pendant au moins 18 mois. Il semblerait que la pratique ne soit plus d’actualité depuis novembre dernier, date à laquelle TikTok a procédé à une mise à jour. Pour rappel, les adresses MAC sont les identifiants matériels des appareils en réseau, sachant que chaque appareil dispose d’une adresse unique au monde.

TikTok avait l’air de savoir ce qu’il faisait

TikTok ne peut vraisemblablement pas indiquer qu’il s’agit d’une erreur, car il a prélevé ces données personnelles tout en cachant ses activités avec une couche de chiffrement supplémentaire —en plus d’utiliser une faille de sécurité assez populaire.

Dans cette même logique, TikTok n’a évidemment pas demandé le consentement des utilisateurs avant de collecter leur adresse MAC.

Suite à cette enquête, TikTok a indiqué que la version actuelle de son service n’amassait pas ce type de données, indiquant du même coup que l’entreprise s’était « engagée à protéger la confidentialité et la sécurité de la communauté TikTok ».

Les utilisateurs iOS ne semblent pas concernés. De leur côté, Google et Apple ont tous deux interdit aux applications de collecter les adresses MAC des utilisateurs, mais TikTok ne serait pas le seul à exploiter la même faille Android afin d’accéder à ces données.

De son côté, Google a fait savoir qu’il avait ouvert une enquête sur le sujet.

Cette nouvelle intervient alors que TikTok fait face à de nombreuses accusations des USA. Sous couvert d’un risque pour la sécurité nationale, l’administration Trump songe à bannir l’application des USA, ce qui veut dire qu’elle pourrait disparaitre des magasins d’applications d’ici quelques mois —au moins sur le territoire.

Le Président a signé un décret afin de pousser le rachat du service par une société américaine dans les 40 jours à venir. Actuellement, Microsoft et Twitter sont dans la course. TikTok ne semble pas prêt à se laisser faire et prévoirait de poursuivre l’administration, affirmant qu’elle n’a aucune preuve des accusations prononcées à son égard.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests