Suivez-nous

Auto-Moto

Voici pourquoi Tesla ne peut pas vendre son Cybertruck en Europe

Le Tesla Cybertruck est actuellement illégal en Europe, car il est jugé non conforme aux normes de sécurité en vigueur sur le continent. Le véhicule y est considéré comme dangereux pour les piétons.

Il y a

  

le

 
Tesla Cybertruck pickup
© Tesla

Tesla a levé le voile sur le Cybertruck il y a un mois, révélant un pickup au design surprenant qui divise la communauté des adeptes de la marque. Par définition, ce nouveau véhicule se destine tout particulièrement au marché américain, où les pickups sont très appréciés par la population. En 2019, le segment a d’ailleurs fait état d’une augmentation des ventes de 17,5 %, aux États-Unis. Mais si le constructeur voulait lancer son modèle au-delà des frontières, il ne serait pas en mesure de le faire pour l’instant.

Le Tesla Cybertruck interdit en Europe en l’état

Le Cybertruck de Tesla est jugé illégal en Europe, car il ne respecte pas les normes de sécurité en vigueur. Sur le continent européen, les exigences requises par les organismes ne sont pas les mêmes et requièrent l’implication de plusieurs entreprises et des services publics —en plus de la marque. Actuellement, le véhicule ne passerait pas les tests qui lui permettraient d’être commercialisé en Europe et en France, assure le média allemand Automobilwoche.

Le Tesla Cybertruck devra donc subir d’importantes modifications si la firme souhaite qu’il parcoure un jour ces routes. Pour l’instant, le pickup au design futuriste est considéré comme dangereux pour la sécurité des piétons.

Comme l’indique le média spécialisé, plusieurs changements devraient être effectués pour que l’homologation du pickup de Tesla puisse être autorisée. Il ne faudrait donc plus que l’avant du Cybertruck soit « rigide et homogène », tandis que le pare-chocs et le capot doivent être en mesure « d’absorber de l’énergie pour protéger les piétons ». Dans les faits, cela signifie aussi que la carrosserie du véhicule pourrait être en mesure de rester en l’état, sauf que le choc se reproduirait sur le piéton ou la voiture qui se trouve en face.

Rappelons que Tesla a encore le temps de songer à une potentielle commercialisation du Cybertruck en dehors des USA, car le pickup ne fera pas son arrivée sur le marché américain avant la fin de l’année 2021, contre 2022 pour la version la plus puissante du véhicule.

20 Commentaires

20 Commentaires

  1. Eragon

    18 décembre 2019 at 20 h 51 min

    On ne sait rien de ce véhicule mais des articles sortent pour dire qu’il faudra un permis poids lourds, d’autres articles qu’il est dangereux pour les piétons, etc. Décidément les « journalistes » n’ont pas peur du ridicule.

    • Joly

      18 décembre 2019 at 21 h 01 min

      Exactement j aimerai connaître qu il institue à déjà statué sur un futur véhicule sur lequel il n ont encore aucune caractéristique exacte ? Et dans l idée comment un pickup ford type F-150 ou dodge est lui moins dangereux pour les piétons???? Et roule bien en France non?? Un Renault master est moins dangereux??? Et même en l état il suffit que les futur pare choc soit souple?
      Et je pense vue les résultats toujours au top des crashs test Et de la sécurité des tesla model x 5 étoiles, model 3… je suis sur qu il en sera de même pour ce vehicule qui sort dans deux ans !

    • Citron

      18 décembre 2019 at 21 h 59 min

      Bah si on sait quelques trucs. Déjà carrosserie full inox avec des arrêtes très marquées c’est vraiment pas gagné pour les chocs piéton.
      C’est évident qu’il ne sortira jamais comme ça.Industriellement et réglementairement,ça va être très compliqué .
      Et vu comme il est moche , re-passer à des toles emboutissables facilement permettra de sortir un truc moins laid. On avait de jolies images circuler , à moins d’un gros coup, ils peuvent pas sortir ça.

      • Wichigo

        19 décembre 2019 at 2 h 33 min

        250k précommandes, pas sûr que tout le monde soit de ton avis.

        • Clad

          19 décembre 2019 at 13 h 52 min

          pour précommander, il suffit de verser 100$, remboursables si on change d’avis. Seul les nigauds prennent ces pré-commandes pour des vraies commandes.

    • BM

      18 décembre 2019 at 22 h 36 min

      Mais qu’est ce c’est que ces spéculations de médium débutants, sur un véhicule que personne n’a jamais vu en Europe ? Arrêtez donc de faire des copier coller de commentaires absurdes de pseudo journalistes européens et laissez l’utac et la Dreal juger de la recevabilité et des normes des véhicules… Non mais !

      • Citron

        20 décembre 2019 at 0 h 41 min

        y’a des mediums débutants qui connaissent un peu l’UTAC

    • AZUR

      18 décembre 2019 at 22 h 54 min

      La plupart des clowns qui publient ne sont pas des journalistes mais plutôt des activistes qui n’ont rien à faire qu’à raconter leur opinions dont on n’a, rien à faire

      • Citron

        20 décembre 2019 at 0 h 44 min

        entre les adorateurs de Musk et les pseudo activistes , ça fait une drole de faune !

    • Mister Barbar

      18 décembre 2019 at 23 h 11 min

      Oui complètement d’accord, on ne sait quasiment rien sur le véhicule et pourtant on voit pleuvoir tout un tas d’articles affirmant tel ou tel défaut… Le tout basé sur des sources non vérifiées ou plutôt non vérifiables. On peut dire que le sujet du cybertruck passionne en tout cas 🙂
      Mais concernant les chocs piétons cela ressemble quand même à une bonne blague quand on voit le design de certains véhicules roulants sur notre continent, franchement le cybertruck n’a pas l’air plus dangereux qu’un autre !
      Et le coup de la classification à plus de 3,5T est carrément ridicule ! Pourquoi Telsa s’intéresserait à une niche aussi confidentiel que les possesseurs de permis poids lourd ?? Et pourquoi dans ce cas aurait-il comparé leur Cybertruck avec un F150 ?? Une Modèle X fait 2,5T avec des portes arrière en « plomb » le Cybertruck mesure 80cm de plus mais est rempli de vide, on le voit mal faire 1T de plus ! Ça n’a pas de sens 😉
      En attendant de vraies sources officielles, vous pouvez toujours le précommander ! En voilà une bonne idée cadeau pour Noël !

  2. Gaga 97

    18 décembre 2019 at 22 h 07 min

    Il reste encore du temps avant l’arrivée d’un tel véhicule sur nos routes. La priorité restant sûrement d’honorer le marché US . Et puis je pense qu’entre le modèle présenté et celui qui arrivera il y aura pas mal de différences pour se coller aux normes et exigences des marchés .

  3. Alsacien75

    19 décembre 2019 at 3 h 38 min

    Et un autobus ,un hammer,une Jeep , une voiture lambda ne sont pas dangereuses pour les piétons ? On va se nicher la propagande des anti tesla et anti voiture électrique aiguillonnée par nos constructeurs automobiles qui nous pollu depuis des dizaines d’années et commercialisent des voitures jetables à changer tous les 5 ans…

  4. Mario Bérubé

    19 décembre 2019 at 7 h 16 min

    Je sais que le tout se développe , Tesla et huawai sont à Fermont depuis quelques temps pour la batterie à base de graphene . Fms.v Mario Bérubé ingénieur minier

  5. Mister Barbar

    19 décembre 2019 at 8 h 51 min

    Oui complètement d’accord, on ne sait quasiment rien sur le véhicule et pourtant on voit pleuvoir tout un tas d’articles affirmant tel ou tel défaut… Le tout basé sur des sources non vérifiées ou plutôt non vérifiables. On peut dire que le sujet du cybertruck passionne en tout cas 🙂
    Mais concernant les chocs piétons cela ressemble quand même à une bonne blague quand on voit le design de certains véhicules roulants sur notre continent, franchement le cybertruck n’a pas l’air plus dangereux qu’un autre !
    Et le coup de la classification à plus de 3,5T est carrément ridicule ! Pourquoi Telsa s’intéresserait à une niche aussi confidentiel que les possesseurs de permis poids lourd ?? Et pourquoi dans ce cas aurait-il comparé leur Cybertruck avec un F150 ?? Une Modèle X fait 2,5T avec des portes arrière en « plomb » le Cybertruck mesure 80cm de plus mais est rempli de vide, on le voit mal faire 1T de plus ! Ça n’a pas de sens 😉
    En attendant de vraies sources officielles, vous pouvez toujours le précommander ! En voilà une bonne idée cadeau pour Noël !

  6. Rod29

    19 décembre 2019 at 9 h 42 min

    Tesla n’a aucune intention de vendre son cybertruck en Europe. IL n’a pas été conçu pour ce marché..

    • Bertrand Szabo

      19 décembre 2019 at 10 h 26 min

      Tiens, un commentaire pertinent… 🙂
      Que voulez-vous que Tesla, en plein développement, avec tout ce que cela comporte en termes d’investissements lourds et de risques concurrentiels, aille faire dans un marché européen chiffré à 1000 véhicules par mois (manière de dire) avec la version civile du char M1 Abrams? Poser la question c’est y répondre.

  7. Joris

    19 décembre 2019 at 9 h 52 min

    C’est surtout la brigade du bon goût qui risque de ne pas faire passer cela.. quoi les modèles Tesla était vraiment laid mais alors là on touche le fond, pas étonnant qu’on en croise pas sur les routes.. 😂

    • Sousuke

      19 décembre 2019 at 11 h 27 min

      Joris, le véhicule n’est pas encore sortie, donc il est est logique de ne pas en voir sur la route … sinon pour un véhicule « moche » il y a quand même déjà plus de 250 000 précommande. Et en ce qui concerne les autres modéles de Tesla, elles sont loin d’être moche ce qui fait qu’on les croise pas souvent c’est qu’elle sont cher (entre 40 000 et 120 000€) et que Tesla vient seulement arrivé en France depuis fevrier 2019.

      • Citron

        20 décembre 2019 at 0 h 50 min

        Comme dit plus haut  » il suffit de verser 100$, remboursables si on change d’avis.  » donc ça n’a pas vraiement de valeur , les 250.000 pseudo pré commandes

  8. Jean-yves

    19 décembre 2019 at 11 h 04 min

    Certaines phrases de cet articles perdent leur sens tellement le language est maltraité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests