Suivez-nous

Vidéo

Zoom vaut désormais autant que les 7 premières compagnies aériennes du monde

La plateforme de vidéoconférence Zoom a vu sa valorisation s’envoler au cours des dernières semaines.

Il y a

  

le

 

Par

Zoom réunions
© Zoom

Cela ressemble beaucoup à ces transferts d’activité dont est émaillée l’histoire de l’économie mondiale. Même si la relation directe de cause à effet n’est pas encore formellement établie, nous assistons à l’illustration financière du proverbial principe des vases communicants.

Alors que l’activité des compagnies aériennes est en chute libre depuis la pandémie de coronavirus et l’arrêt brutal des voyages, tant au niveau régional que mondial, et que nombre d’entre elles licencient à tour de bras, quand elle ne mettent pas tout simplement la clé sous la porte du cockpit, les outils de vidéoconférence sont à la fête puisque les réunions en vidéo ont quasiment intégralement remplacé les voyages et les déplacements professionnels.

De là à dire que les Zoom, Meet, Teams ou autres dansent sur les cendres du secteur aérien, cela serait terriblement cruel, mais il n’y aurait presque qu’un pas.

Nous l’avons déjà vu, le grand gagnant de ce monstrueux changement de paradigme est Zoom, dont le nombre d’utilisateurs a été multiplié par 30 (ou 20 selon le mode de calcul) en un trimestre. Ce qui a aussi pour conséquence d’avoir fait flamber le cours de bourse de la société américaine, et donc sa valorisation. Avec des chiffres à la démesure de sa croissance inattendue.

Deux fois moins de CA qu’Air France mais 23 fois sa valeur…

Selon Visual Capitalist, un site spécialisé dans la data visualization des informations financières, Zoom, avec une capitalisation boursière de 48,78 milliards de dollars, vaudrait autant que le total des sept premières compagnies aériennes mondiales, qui s’établit à 46,21 milliards. Pour donner une idée du spectre, sachez que la valorisation la plus élevée du secteur appartient à Southwest Airlines avec 14,04 milliards, alors qu’Air France KLM ferme la marche de ce Top 7 avec 2,14 milliards. Zoom vaut donc 23 fois Air France…

Mais, comme c’est souvent le cas avec les entreprises et plateformes de la Silicon Valley proposant des services dématérialisés au public, la valorisation de Zoom est déconnectée de son chiffre d’affaire, qui s’établit « seulement » à 623 millions de dollars, alors qu’Air France par exemple a réalisé 1,141 milliard en 2019, soit pratiquement le double. Nous avons donc une entreprise presque centenaire qui réalise deux fois plus de chiffre d’affaires et dont la valorisation est 23 fois inférieure à celle de Zoom. Si l’on peut penser que la valorisation de Zoom est légèrement surcotée, cela donne pourtant une idée du changement qui est en train de s’opérer, et de la façon dont les marchés anticipent les nouveaux usages, qui probablement sont là pour s’installer durablement, à savoir : moins de voyages, plus de conférences en ligne, et beaucoup de télétravail.

Un succès pour Zoom qui s’explique par le fait que le service est certainement l’un des plus faciles à utiliser, directement dans son navigateur, gratuit jusqu’à 40 minutes (soit souvent un temps suffisant pour un webinaire), pouvant accueillir jusqu’à 100 participants avec une qualité de transmission acceptable.

Pour autant, le succès de Zoom va-t-il durer ? C’est une question qui préoccupe de nombreux investisseurs et experts avant les résultats du premier trimestre de l’entreprise qui seront publiés en juin. La concurrence aiguise ses crocs et propose aussi désormais des services gratuits et faciles à utiliser, avec l’avantage de posséder une base d’utilisateurs énorme, et de pouvoir intégrer de facto ses offres de visioconférence directement dans ses plateformes, comme Google Meet avec Gmail, Facebook avec Messenger Rooms ou encore Teams dans Microsoft Office.

Zoom
Par : Zoom
4.2 / 5
1,0 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Julien H

    18 mai 2020 at 18 h 35 min

    C’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens. Je connais beaucoup de petites entreprises qui ont pris un abonnement Zoom. Il faut donc attendre pour voir si les abonnements se sont envolés ET surtout si c’est dans les mêmes proportions chez les autres…

  2. PapounetUT

    19 mai 2020 at 19 h 42 min

    ET tout ce qui monte redescend.
    Après la pandémie la chute va être dure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests