Pour la patronne de YouTube, Facebook « devrait retourner aux photos de bébés »

La patronne de YouTube ne serait pas inquiétée par Facebook Watch.

Depuis des années, Facebook pousse sa plateforme de vidéos natives afin de concurrencer YouTube. L’an dernier, le numéro un des réseaux sociaux a même lancé Watch aux Etats-Unis. Il s’agit d’un onglet dédié aux séries publiées par des créateurs sur Facebook. Et pour en attirer d’avantage, le réseau social envisagerait même de partager des revenus publicitaires avec les créateurs, un modèle économique qui a fait le succès de YouTube.

Mais face à tous ces efforts de Facebook, la plateforme de vidéo de Google ne serait pas inquiétée. C’est du moins ce que suggère Susan Wojcicki, la patronne de YouTube, qui a été interviewée lors de la conférence Code Media.

YouTube ne serait pas inquiété

Lorsque la co-fondatrice de Re/Code, Kara Swisher, a demandé si YouTube est inquiété par la plateforme de Facebook, elle a répondu : « Je veux dire que vous devez toujours prendre vos concurrents au sérieux, mais vous ne gagnez pas en regardant en arrière et en regardant autour de vous. Vous gagnez en regardant vers l’avenir, en regardant vos clients et en découvrant ce qu’ils veulent […] ».

Mais Kara Swisher insiste et la patronne de YouTube finit par donner un avis plus clair. Pour elle, Facebook devrait se concentrer sur ce qu’il fait le mieux, il devrait « revenir aux photos de bébé et au partage ». La transcription complète de l’interview est disponible ici (en anglais).

Même si Susan Wojcicki dit ne pas être inquiétée par la concurrence de Facebook, de nombreux médias estiment que comme l’accès à la monétisation des vidéos est devenue plus difficile sur YouTube (afin de faciliter la modération), Facebook pourrait attirer de nouveaux créateurs frustrés par cette mesure.

Durant cette conférence, YouTube a aussi évoqué le lancement de son offre YouTube Red dans une centaine de pays.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies