Suivez-nous

Auto-Moto

Porsche innove avec des pistons en impression 3D

La Porsche 911 GT2 RS bénéficie de plus de puissance et de meilleures performances grâce à des pistons imprimés en 3D.

Il y a

  

le

 

Par

© Porsche

Depuis longtemps, Porsche fait appel à la technologie pour concevoir ses voitures sportives. Si la technologie de l’impression 3D est courante en compétition, lors de la fabrication de prototypes, ou pour créer certaines pièces de l’habitacle des voitures comme les sièges baquet des dernières Porsche 911 et 718, cette fois-ci, Porsche est allé plus loin en imprimant en 3D des pièces mécaniques, grâce à un procédé de fusion par laser (LMF ou Laser Metal Fusion) utilisant de la poudre de métal.

Le constructeur allemand a en effet présenté ce nouveau procédé industriel permettant d’imprimer des pistons pour le moteur de la Porsche 911 GT2 RS, la plus sportive des 911. L’impression 3D permet ici d’optimiser la structure de la pièce pour un fonctionnement optimal : ce procédé permet un gain de 10% en masse par rapport à un même piston forgé traditionnellement. Selon Porsche, l’impression 3D a également permis de réaliser un canal de refroidissement intégré dans le piston, qu’il n’aurait pas été possible d’intégrer avec un procédé industriel plus classique.

30 chevaux supplémentaires grâce à l’impression 3D

Fruit d’une collaboration avec les entreprises Mahle et Trumpf, ces pistons réalisés en impression 3D permettent d’optimiser la combustion interne du moteur et d’abaisser la température des pistons, avec à la clé de meilleures performances. En pratique, ils permettent un gain de 30 chevaux supplémentaires sur le moteur Flat 6 bi-turbo de 700 chevaux qui équipe la 911 GT2 RS.

© Porsche

L’impression 3D est utilisée dans de nombreux domaines, et permet de réaliser des pièces très précises sans pour autant nécessiter la confection de moules ou d’outils spécifiques : toutes les formes géométriques peuvent être fabriquées, grâce à des plans 3D informatisés. Chez Porsche, cette technologie est également utilisée par la division Classic de la marque, afin de reproduire des pièces détachées en plastique, acier ou alliage, pour les voitures anciennes : pour l’instant, une vingtaine de références au catalogue sont refabriquées de cette manière, comme le levier d’embrayage de la Porsche 959.

Si l’impression 3D permet d’optimiser des pièces mécaniques chez Porsche, d’autres applications plus insolites ont récemment vu le jour, comme par exemple chez KFC qui souhaite produire des nuggets de poulet en impression 3D !

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests