Connect with us

Crypto-monnaies

Goldman Sachs ne croirait plus aux crypto-monnaies

Il y a quelques mois, les rumeurs annonçaient que la banque d’investissement américaine Goldman Sachs avait pour projet de mettre en place une division dédiée au trading de crypto-monnaies. L’établissement aurait depuis fait marche arrière, croit savoir Business Insider.

Il y a

le

trading bitcoin

La nouvelle a fait lourdement chuter toutes les crypto-monnaies. Selon Business Insider citant des sources proches du dossier, la célèbre banque d’investissement aurait décidé de reporter à une date ultérieure le lancement d’un desk de trading de crypto-monnaies. Goldman Sachs n’aurait cependant pas totalement abandonné l’idée de développer un jour une telle activité.

L’absence d’une régulation claire

La raison principale pour ce report serait lié au manque de régulation claire aux Etats-Unis sur ces devises électroniques. Toujours selon les sources de Business Insider, si l’ouverture un desk de trading de crypto-monnaies aurait été relayé derrière d’autres priorités, ce n’est pas le cas du service de stockage (custody) qui est toujours en cours. En effet, Goldman Sachs chercherait offrir un service pour protéger les fonds en crypto-monnaies pour éviter à ses clients un piratage ou une perte accidentelle.

En parallèle, de nombreuses rumeurs circulent sur des activités que Goldman Sachs envisagerait de mener dans l’industrie des crypto-monnaies (trading de futures, fonds de capital risque…). La réalité est que la banque d’investissement n’a jamais officialisé l’une de ces activités, et qu’elle s’est contentée d’avertir ses clients en janvier dernier que « le marché était dans une bulle ».

> Lire aussi :  Gwyneth Paltrow fait la promotion du Bitcoin, et c'est plutôt réussi

Les crypto-monnaies plongent

Un vent de panique souffle sur les marchés : en tant que représentant du monde bancaire institutionnel, Goldman Sachs a rapidement fait remonter les inquiétudes quant à la pénétration des crypto-monnaies dans le monde bancaire traditionnel.

La réaction ne s’est pas faite attendre : les cours des principales crypto-monnaies ont fortement reculé – à commencer par le Bitcoin qui chutait de 6% quelques minutes après l’annonce. Il casse ainsi le support qui s’était formé au niveau des 7.000$ et il met sérieusement en question la récente théorie du groupe Satis qui évoquait la possibilité de le voir grimper jusqu’à 96.000$ d’ici à 5 ans…

Seul rescapé de la chute : le Bitcoin Diamond. Aujourd’hui, la plateforme d’échanges de crypto-monnaies (par ailleurs leader mondial en termes de volumes) Binance a annoncé supporter les dépôts et les retraits dans la devise. Après avoir initialement cru de 400%, elle s’est stabilisé autour des 100% de croissance.

> Lire aussi :  Le Bitcoin, nouveau terrain de chasse de l'horloger Hublot

Source

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Drummer

    5 septembre 2018 at 21 h 52 min

    GS arrive dans le marché du bitcoin et tout s’effondre… Ils ont spécule a l baisse et se font des couilles en or encore une fois. Partout ou passe ces salopard, tout s’effondre !.

  2. picouse

    6 septembre 2018 at 8 h 12 min

    lol c’est pipo …GS est a fond comme tout le monde…..Et ceux qui ne comprennent pas encore que ca va etre le remplacant du dollars sont ignorants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests