Suivez-nous

Auto-Moto

Selon Elon Musk, les Tesla sont très proches de l’autonomie totale

Elon Musk a annoncé que les modèles Tesla étaient « très proches » d’atteindre le niveau 5, soit une conduite 100% autonome.

Il y a

  

le

 
Tesla mise à jour
© Tesla

Selon Elon Musk, les modèles de Tesla seraient proches d’atteindre le niveau 5 d’autonomie. En effet, lors de l’ouverture de la Conférence Mondiale de l’Intelligence Artificielle (WAIC) à Shanghai, le PDG de la marque américaine a affirmé que : « Je suis extrêmement confiant que le niveau 5, soit l’autonomie complète, sera atteint et je pense qu’il le sera très rapidement. Je reste convaincu que nous aurons les fonctionnalités de base pour l’autonomie de niveau 5 d’ici la fin de l’année ».

Le niveau 5 de la conduite autonome est le stade ultime, qui correspond à l’autonomie la plus totale : le véhicule est capable de se déplacer à 100% sans l’intervention d’un conducteur, sur tous les types de routes possibles, et est capable de prendre des décisions par lui-même en cas de problème. L’occupant de la voiture est alors entièrement libéré afin de se consacrer à ses activités : travail, loisirs ou encore divertissement, et au sein de la voiture, la présence des éléments comme le volant ou les pédales n’est plus nécessaire.

Atteindre un tel niveau d’autonomie est un véritable défi pour les ingénieurs automobiles du monde entier : des marques comme Ford, BMW, Mercedes, Waymo (Google) ou encore Uber, ont investi des milliards de dollars pour le développement de véhicules autonomes. Du côté de Tesla, on rêve déjà de mettre en circulation une flotte de robotaxis, qui permettrait de transporter des passagers sans nécessiter de conducteur.

Mais pour le moment, Tesla propose son système d’assistance à la conduite baptisé « Autopilot », dont la dernière évolution a vu récemment son prix passer de 6300 € à 7500 €, une augmentation justifiée par l’apparition de nouvelles fonctionnalités. Même si la voiture est équipée de capteurs et de caméras capables de surveiller son environnement, cette appellation de « Capacité de conduite entièrement autonome » reste trompeuse pour ses clients, puisque les modèles de la marque nécessitent toujours pour l’instant la supervision d’un conducteur, les plaçant ainsi au niveau 2 de la conduite autonome.

À terme, lorsque les Tesla seront aptes à devenir 100% autonomes, le tarif de l’option Autopilot pourrait atteindre les 100 000 dollars, toujours selon Elon Musk… Reste encore à obtenir les autorisations nécessaires pour mettre en circulation de tels véhicules, et à convaincre le grand public de la fiabilité et de la sécurité de cette technologie.

Que prépare Tesla avec cet étrange prototype de Model S ?

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Michel Lacasse

    10 juillet 2020 at 11 h 21 min

    Présentement il faut surveiller le véhicule qui applique les freins sans raison dans une courbe sur une route rurale ou à l’approche d’un viaduc sur l’autoroute lors d’un soleil réfléchissant.😕

    • CHL17

      30 juillet 2020 at 11 h 36 min

      Le freinage à l’approche d’une courbe est imposé par la règlementation européenne à partir d’un certain rayon de virage. Aux US le véhicule ne freine pas et maintien sa vitesse (ou l’adapte en dernier recours) Concernant le freinage violent à l’approche d’un pont si soleil réfléchissant, c’est un bug (très gênant) du système.

  2. O.S.

    10 juillet 2020 at 15 h 04 min

    Ahaha, sacré Musk. Jamais avare en déclaration fracassante sans preuve juste pour faire monter le cours de l’action.

  3. Pierre-Olivier

    11 juillet 2020 at 12 h 54 min

    Un volontaire pour tester cette autonomie totale sur une petite route bien sinueuse et étroite des Alpes ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests