Tesla aurait couvert un trafic de drogue

Assommante, la nouvelle est tombée cette nuit : le célèbre fabricant de voitures électriques Tesla aurait couvert un trafic de cocaïne et de méthamphétamine au sein même de son usine aux États-Unis.

Tesla

Un ancien employé de Tesla a fourni un témoignage accablant son ancienne entreprise à la SEC, le gendarme de la bourse américain. Faite sous serment, la déclaration est d’autant plus vraisemblable qu’elle est faite auprès de cet organisme très puissant dans le pays, car réglementant le contrôle des marchés financiers. Une place où évoluent des investisseurs de haut rang, alors même que selon le document, l’information aurait même été cachée aux actionnaires de la firme qui fabrique les Model S.

Le trafic en question aurait pu compter sur le concours non seulement de salariés de la Gigafactory, un modèle pour l’industrie tout entière, mais également -tenez-vous bien- du cartel de Sonora, une organisation fondée par Miguel Ángel Félix Gallardo, qui purge quarante ans de prison pour avoir été un baron de la drogue qui a travaillé avec Pablo Escobar et Joaquín Guzmán, « El Chapo« . À quand une série Netflix sur Tesla ?

C’est Karl Hansen, qui travaillait au sein de l’équipe en charge de la sécurité dans l’usine du Nevada, qui a aussi indiqué que la DEA avait déjà prévenu Tesla du fait que certains employés se livraient à des activités narcotiques au sein même de l’enceinte de la société. Et ce n’est pas tout, puisque 37 millions de dollars de cuivre -une matière inhérente à la fabrication de voitures intelligentes- auraient également été volés. Il s’agit là encore d’une donnée que Tesla a jugé bon de garder confidentielle, tout en demandant à Hansen de ne rien dire à personne. L’homme a par la suite été remercié en juillet.

Cette annonce qui fait l’effet d’une bombe arrive dans un contexte déjà très peu favorable au constructeur automobile californien. En effet, il y a peu, elle était accusée d’avoir porté atteinte aux droits de ses salariés, sans compter que l’on apprenait directement via le compte Twitter d’Elon Musk que l’entreprise se préparerait à se retirer de la bourse. Un statut dont les conséquences sont justement toujours visées par une enquête des autorités locales en ce moment.

Source


5 commentaires

  1. C’est fou toutes ces news anti Tesla. Et ce cabinet d’avocats semble avoir une dent contre cette société. Pendant ce temps, la model3 est la septième voiture particulière en terme de vente pour le mois de juillet (hors pickup).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.