Suivez-nous

N26 : interdit bancaire, la solution est disponible pour vous

Etre interdit bancaire en France est un vrai problème. Les néo-banques comme N26, Revolut ou encore le Compte Nickel apportent de vraies solutions à un système qui a longtemps été trop élitiste. Ces établissements ne pénaliser pas les clients qui sont fichés par la Banque de France. Autrement dit, si vous êtes interdit bancaire, N26 peut être une bonne solution pour vous.

N26 interdit bancaire

© N26

N26, une banque mobile et sécurisée

Une néo-banque adaptée à l’interdit bancaire

N26 est une néo-banque allemande qui recense plus d’un million de clients en France, et 5 millions à travers l’Europe. Elle met en avant un compte courant (avec u IBAN) qui est associé à l’une des 3 cartes bancaires disponibles. Si les version N26 You et N26 Metal sont payantes, la version N26 Standard est gratuite. C’est celle-ci qui peut donc convenir le mieux aux personnes en situation d’interdit bancaire.

Visiter N26

Contrairement aux banques de réseau, N26 est une néo-banque. Cette dernière n’a pas le même agrément auprès de l’ACPR. C’est un établissement « de paiement » (et non de crédit). Autrement dit, il émet uniquement des cartes bancaires de paiement, à débit immédiat, autorisation systématique et sans découvert autorisé. Pour une personne qui est en interdit bancaire, N26 est une vraie solution de sécurité. Le compte lui apprend à gérer son argent, sans passer dans le rouge.

Une flexibilité administrative

N26 est une banque « mobile » uniquement, il faut donc y accéder depuis un smartphone (application iOS ou Android). Toutes les procédures sont simplifiées au maximum, vous n’avez aucune crainte à avoir sur d’éventuels frais cachés. N26 a volontairement tout standardisé pour n’avoir aucune mauvaise surprise pour les clients. Ouvrir un compte chez N26 ne prendra que 8 minutes, et il faudra simplement justifier deux choses : être majeur et être résident dans l’un des pays où N26 est présent.

Au niveau des formalités administratives, il n’y a rien de plus simple. Il ne faut donc pas justifier d’un niveau de revenus, et il ne faut pas non plus déposer un montant minimum pour activer son compte. N26 ne permet toutefois pas de réaliser des dépôts en espèces, ni en chèques : le compte doit obligatoirement être alimenté par un virement ou une carte bancaire. Il faut donc trouver un ami pour créditer de l’argent liquide sur le compte. Vous pouvez retrouver tous les détails de cette néo-banque en consultant notre avis N26 ici.

N26, un coût nul

Si N26 a connu un tel succès en Europe, c’est avant tout grâce à son compte courant gratuit. Ce dernier permet d’avoir des coordonnées bancaires ainsi qu’une carte de type Mastercard Standard sans aucun frais. A titre de comparaison, une banque de réseau traditionnelle facture 215€ de frais moyens par an, et même 400€ de frais pour les 20% des français qui gagnent le moins. Les interdits bancaires font souvent partie de cette catégorie, l’économie en allant chez N26 est colossale.

Chez N26, tout se passe via une application mobile. Tous les frais sont affichés de manière très transparente (et dans le cas d’une utilisation standard, il n’y en a aucun) pour ne pas créer de mauvaises surprises aux utilisateurs. Même les personnes en interdit bancaire n’auront pas de frais plus élevés. Pour rappel, ils ne pourront pas être en découvert, ce qui les aidera aussi à mieux contrôler leur budget.

Pour découvrir N26, c’est ici :

Visiter N26

Pourquoi est-on en interdit bancaire ?

On peut rapidement tomber en situation d’interdit bancaire, et les raisons pour lesquelles cela arrive sont simple. Par exemple, si on est dans l’incapacité de rembourser ses crédits (immobilier ou consommation), on peut tomber dans cette case auprès de la Banque de France. Une autre raison d’être fiché ainsi est si l’on émet un chèque sans provision. A la moindre erreur, la sanction peut être très sévère.

En effet, lorsqu’on est en interdit bancaire, la spirale vicieuse commence. Lorsqu’on essaie de souscrire à une nouvelle banque (ou banque en ligne), cette dernière va directement solliciter le Fichier Central des Chèques pour déterminer si le client est en interdit bancaire ou non. Si tel est le cas, elle refuse alors son dossier. Dès lors, il n’est plus possible d’obtenir un compte courant – et cela pénalise la vie au quotidien. Les employeurs n’embauchent plus, les propriétaires immobiliers ne louent plus etc.

L’interdiction bancaire dure 5 ans, et il faut donc se montrer solide pour passer cette période. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions comme N26 (gratuite) ou le compte Nickel (20€ par an) qui permettent de contourner cette interdiction. C’est un bon moyen de rester dans le système et de continuer à avoir accès à un compte courant, un RIB et une carte bancaire gratuite.

Dans certains cas, il est possible de faire appel de sa sanction pour que celle-ci soit levée. Cela dit, cette option n’est pas toujours possible, et il faut donc trouver des réponses pour contourner cette sanction. En soit, une personne en interdit bancaire a toujours le droit au compte, mais bon nombre d’établissements essaient de refuser cela. C’est alors à la Banque de France de désigner une banque qui devra l’accueillir, mais la démarche est compliquée. Par ailleurs, le compte courant qui sera attribué est très limité.

Conclusion : alternative à N26

Si N26 ne vous convient pas pour X ou Y raison, vous pouvez également vous tourner vers d’autres établissements de type « néo-banque ». En France, le plus connu n’est autre que le Compte Nickel, qui a été imaginé à l’origine pour les personnes en difficulté financières. Si vous êtes en interdit bancaire et que N26 ne vous plait pas, c’est une bonne alternative. Cela dit, il faudra compter 20€ par an pour profiter du service.

Au final, si on compare le prix avec la gamme de produits mise en avant, N26 s’avère être la meilleure solution pour un français en interdit bancaire qui cherche une banque. Non seulement il ne sera pas jugé, mais en plus il pourra profiter d’un compte classique avec les mêmes fonctionnalités qu’une personne qui n’aurait pas son statut. C’est un compte qui ne peut pas être en découvert, et la carte bancaire est à autorisation systématique. Par ailleurs, le chéquier n’est pas disponible, il n’y aura donc pas de risque d’émettre un chèque sans provision.

Pour accéder aux services N26, c’est ici :

Visiter N26