Suivez-nous

Livret A BforBank : taux, plafond, détails et conditions

Bforbank est connue pour être une banque en ligne spécialisée sur l’épargne, et elle intègre donc logiquement le Livret A dans son offre. Ce livret d’épargne est le plus populaire de France, bien qu’il se positionne derrière l’assurance-vie au niveau des encours. Comme dans toutes les banques, BforBank sert d’intermédiaire pour le Livret A entre l’Etat et les français. Ce placement est standardisé d’un établissement bancaire à l’autre, et il est contrôlé par l’Etat.

Livret A BforBank

© BforBank

Le Livret A est supervisé par l’Etat

Ce n’est pas BforBank qui fixe la rémunération du Livret A : c’est le Ministère des Finances, sur conseil de la Banque de France. Que ce soit BforBank, ou toute autre banque en ligne, ces établissements sont de simples intermédiaires et ils proposent ce placement à leurs clients. En France, la plupart des banques proposent le Livret A dans leur offre (hormis Orange Bank) parce qu’il s’agit d’un placement historiquement ancré dans les habitudes d’épargne des français. Au total, ce sont 55 millions de Livret A qui sont actifs, en sachant que chaque français peut en détenir un seul.

Le Livret A se comporte quasiment comme un autre livret d’épargne populaire, le LDDS : c’est le gouvernement qui détermine les conditions, la rémunération ainsi que les plafonds de ces livrets. C’est le même principe que d’autres solutions réglementées, qui ont des objectifs différents, à l’instar du PEL, CEL ou encore du Livret Jeune.

En France, le Livret A est de loin le plus populaire de tous les livrets, et il cumule pas moins de 283 milliards d’euros d’encours à la fin de l’année 2018. Depuis le début de l’année 2019, la croissance des encours suit son rythme, alors même que la rémunération est inférieure à l’évolution du coût de la vie en France (matérialisée par l’inflation). Les français plébiscitent le Livret A parce qu’il est garanti par l’Etat, et qu’ils n’ont donc aucun risque sur ces économies.

Visiter BforBank

BforBank agît comme intermédiaire

Les fonds qui sont placés par les clients de BforBank sur le Livret A ne vont pas dans les caisses de la banque en ligne : ils sont directement envoyés à la Caisse des Dépôts et Consignations qui va ensuite se charger d’investir cet argent sur divers projets, comme le financement de logements sociaux. Pour le détenteur du Livret A, le capital reste toutefois disponible à tout moment, et il peut retirer lorsqu’il le souhaite, 7j/7 et 24h/24 son argent sans aucun frais.

Livret A BforBank

© BforBank

Cette procédure est la même dans tous les établissements bancaires : que le client détienne un Livret A chez BforBank, Crédit Mutuel ou HSBC, il bénéficiera des mêmes conditions sur ce dernier. En ce moment, voici ce qui est proposé : une rémunération de 0,75% nette par an, sur un maximum de 22 950 euros. C’est le plafond maximum pour le Livret A, que le client soit chez BforBank ou dans tout autre banque qui le propose.

Pour être éligible au Livret A chez BforBank, il faut évidemment être client de l’établissement, mais il faut également justifier une résidence en France et être majeur. C’est une spécificité de la banque en ligne car en temps normal, tous les français dès leur naissance peuvent prétendre au Livret A. BforBank a fait le choix de se concentrer sur les personnes majeures, notamment du fait qu’elles doivent justifier d’un revenu mensuel régulier pour obtenir un compte courant ainsi qu’une carte bancaire gratuite.

Au delà de 22 950 euros, il faudra trouver une alternative au Livret A. Heureusement, BforBank propose encore deux autres livrets d’épargne pour placer ses économies. Il y a le LDDS (Livret Développement Durable et Solidaire) qui est plafonné à 12 000 euros et qui propose la même rémunération que le Livret A, et il y a le livret d’épargne BforBank qui n’est en revanche pas limité, mais qui permet d’obtenir un rendement brut légèrement inférieur.

Fiscalité du Livret A

L’un des grands avantages du Livret A que l’on a chez BforBank par rapport à tous les placements non réglementés est qu’il bénéficie d’un avantage fiscal important. En l’occurrence, les titulaires du Livret A (comme ceux du LDDS) bénéficient d’une exonération d’impôts sur le revenu et de cotisations sociales sur le placement. Autrement dit, le rendement affiché est brut – et net. Ils n’ont donc pas à intégrer le capital de leur Livret A (ni les intérêts) dans leur déclaration d’impôts, et l’argent ainsi que les intérêts sont immédiatement disponibles.

A titre de comparaison, un placement comme le livret d’épargne BforBank est quant à lui soumis à ces cotisations fiscales et sociales. Cela implique qu’il faut ensuite relever le prélèvement forfaitaire unique (30%) des intérêts pour obtenir la rémunération nette. Pour ce livret, il faut obligatoirement l’indiquer dans sa déclaration d’impôts. Heureusement, BforBank possède des conseillers clientèles qui expliquent très simplement la procédure pour ne pas se tromper au moment du remplissage de la déclaration.

Visiter BforBank

BanqueLien
Voir
Voir
Voir

Actualités