Suivez-nous

Carte bancaire virtuelle jetable : où en trouver une gratuite ?

Le commerce en ligne passe à la vitesse supérieure. Malheureusement, le nombre de fraudes va dans le même sens et il faut être vigilant quand on réalise ses achats sur le web. La carte bancaire virtuelle jetable est une façon de réduire le risque de piratage avec un système de coordonnées éphémères. Pour faire simple, on vous génère des coordonnées bancaires (16 chiffres comme sur une CB, avec date et code secret) pour un usage unique. Une fois la transaction réalisée, vos coordonnées ne seront plus réutilisables.

Ci-dessous, nous allons vous expliquer comment obtenir cette e-carte virtuelle au meilleur prix, et quels sont ses avantages. Tous les établissements ne proposent pas de telle solution, il faut donc choisir en amont la bonne banque pour profiter de ce service. Si vous êtes un gros acheteur en ligne, c’est une bonne façon d’être en sécurité : vos coordonnées, même en cas de piratage de la base de données d’un site e-commerce, ne seront pas réutilisables.

Carte bancaire virtuelle

Carte virtuelle de Revolut © Presse-citron.net

Qu’est-ce qu’une carte bancaire virtuelle jetable ?

Le principe de la carte bancaire virtuelle jetable (ou carte virtuelle éphémère) est de sécuriser les achats en ligne avec des coordonnées éphémères. Avec ces dernières, vous n’avez donc pas le risque de voir vos coordonnées bancaires soient utilisées par des pirates informatiques lors de vos achats : si elles sont volées, elles ne seront plus utilisables. Vous réduisez le risque qu’un site se mette à vous facturer tous les mois un abonnement dont vous ne voulez pas.

Après la transaction que vous avez effectué sur le site e-commerce, les codes de la carte bancaire temporaire générés ne sont plus valables. Ce code à 16 chiffres avec date d’expiration et code de vérification est impossible à distinguer des données de carte bancaires classiques (certains sites détectent néanmoins ce type de carte et sont susceptible de bloquer le paiement). Logiquement, il faudra récupérer les coordonnées depuis une application bancaire mobile.

Attention, il ne faut pas confondre carte virtuelle jetable et carte virtuelle tout court. Ces dernières sont de simples cartes Visa et Mastercard émise sous forme virtuelle (via une app mobile) généralement dans les néobanques ou banques en ligne. Elles vous permettent de profiter des avantages de votre carte (exception faite des retraits) immédiatement sur votre smartphone via Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay et le paiement en ligne.

Contrairement à leurs variantes jetables, les cartes virtuelles restent disponibles jusqu’à leur résiliation. Vous pouvez si votre établissement le permet les utiliser comme des cartes virtuelles “semi-jetables”. C’est à dire des cartes que vous êtes susceptible de résilier au moindre problème. Néanmoins pour le commun des mortels, mieux vaut passer directement par des cartes virtuelles jetables qui évitent les oublis en vous forçant à n’utiliser les données bancaires qu’une seule fois.

Les cartes virtuelles jetables portent généralement la mention “Disposable” (en anglais), “Jetable” ou “Ephémère” dans l’application. La banque en ligne de référence sur ce point est Fortuneo. Elle propose une carte bancaire éphémère très facile à utiliser. Ci-dessous, un aperçu en vidéo de son mode de fonctionnement.

Comment s’utilise une carte virtuelle jetable ?

Les cartes virtuelles jetables se trouvent normalement dans votre application banque ou néobanque. Si vous êtes sur iPhone, il est aussi possible, avec certains établissements, de mettre également ces cartes sur votre Wallet Apple Pay. Dès que vous avez besoin d’effectuer un paiement, il suffit d’aller dans votre application, de retrouver la carte et d’afficher les chiffres de cette dernière.

Copiez toutes les données avant de les coller dans les champs de paiement lors de la validation de la commande. La carte est à usage unique. En cas de paiement subséquent, le site sur lequel vous avez entré ces coordonnées ne pourra donc plus prélever d’argent. Vous pouvez dépenser aussi bien via votre smartphone que via un ordinateur.

Découvrir la carte Fortuneo

Vous avez chez certaines banques la possibilité de définir la durée de validité ou encore le plafond de la carte virtuelle. C’est le cas par exemple chez Fortuneo ou chez Société Générale. La néo-banque britannique Revolut, elle, a opté pour le système le plus simple : les codes sont renouvelés automatiquement à chaque usage. Cela dit, la néobanque n’est pas aussi complète que Fortuneo par exemple.

Depuis l’application mobile de Revolut, vous pouvez créer en un clic une carte bancaire “virtuelle” ou une carte bancaire “virtuelle éphémère”. La première pourra être utilisée à plusieurs reprises tandis que la seconde sera automatiquement auto-détruite au bout d’une seule transaction. Cette fonctionnalité est toutefois réservée aux clients payants Revolut Premium et Metal.

Carte jetable Fortuneo

La procédure chez Fortuneo © Fortuneo

Pourquoi utiliser une telle carte ?

Vous l’aurez vite compris, le vrai avantage d’une carte bancaire virtuelle est de pouvoir régler ses achats en ligne avec une sécurité accrue. Plutôt que de devoir rentrer le code de de votre carte bancaire de tous les jours à chaque achat, mieux vaut opter pour une carte virtuelle jetable qui change à chaque achat et limite donc les risques de piratages et d’abonnements abusifs.

En cas de fraude, le pirate ou le site malveillant ne pourra en aucun cas utiliser les codes expirés pour prélever de l’argent. Autrement dit, vous n’aurez donc plus jamais à faire opposition sur votre carte principale, réservée aux paiements en magasin et retraits – et vous n’aurez également pas à faire jouer vos assurances en cas de fraude avérée. Souvent, les assurances ne vous couvrent pas pour ces fraudes, c’est donc une vraie sécurité.

Dans quels cas sont-elles déconseillées ?

Les cartes virtuelles jetables ont des limitations que les cartes normales n’ont pas. C’est leur principal intérêt, mais si vous les oubliez, vous risquez de vous retrouver dans des situations délicates. Par exemple, évitez d’utiliser une carte virtuelle jetable en cas d’achat chez un commerçant qui exigera votre carte lors de la récupération de la commande.

Il était autrefois fortement déconseillé de commander ainsi vos billets d’avion ou de train pour cette raison – il est toutefois devenu rare que ces commerçants exigent la carte bleue pour les retraits (le numéro de commande, ou référence client suffit généralement). Ces cartes ne marcheront pas pour la location de véhicule, ou pour effectuer des réservations / empreintes carte.

Vous ne pouvez en aucun cas utiliser une carte virtuelle jetable pour un abonnement récurrent comme Netflix, Apple One, Spotify, ou OneDrive. Pour ces derniers, utiliser votre carte bancaire standard ou une carte virtuelle dédiée a nettement plus de sens. Enfin les cartes virtuelles jetables ne s’accompagnent pas d’une carte physique : elles sont purement virtuelles.

Cela signifie que vous ne pourrez pas les insérer dans un terminal de paiement – et vous ne pourrez pas retirer d’argent dans un distributeur de billets avec. Les achats sans contact sont possible, du moment où votre banque vous laisse utiliser votre carte bleue jetable avec Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay. Il faut encore garder une chose en tête : hormis les néo-banques qui sont tournées vers les usages numériques de demain, les banques traditionnelles sont encore assez peu développées sur ces technologies.

Les alternatives

Toutes les banques ne proposent pas une carte bancaire virtuelle jetable, il faut donc se tourner vers des alternatives à la e-carte bleue pour sécuriser ses achats. Heureusement, les banques ont musclé leur jeu ces dernières années. D’un côté, on a le système 3D Secure qui s’est largement développé sur une majorité de sites internet.

Ce dernier exige de confirmer toutes les transactions via un code SMS à usage unique ou une validation via un terminal physique. C’est un moyen d’avoir une double sécurité, au delà du code de la carte bancaire pour s’assurer de l’identité du donneur d’ordre. Mais attention, si un pirate récupère vos coordonnées, il trouvera bien un moyen de vous voler de l’argent en achetant via des sites sans le 3D Secure. Une autre méthode pour sécuriser ses achats en ligne est d’utiliser un portefeuille électronique qui fasse tampon entre le site marchand et son compte bancaire personnel.

En France, il existe la solution Paylib (disponible chez Boursorama Banque, Hello bank!, etc.) qui permet de créer son compte en ligne, et d’y relier son compte bancaire. Au niveau mondial, la solution PayPal reste la plus populaire. On relie sa compte bancaire à ce dernier, et c’est ce dernier qui paiera ensuite sur les sites e-commerce.

Il faudra simplement entrer le login et mot de passe PayPal sur l’interface de paiement du site pour autoriser la transaction. Enfin si votre banque le propose, Applem Pay, Samsung Pay et Google Pay délivrent également une méthode de paiement aussi pratique que sécurisée, sans contact et en ligne. On aura tendance à vous les conseiller si vous achetez sur internet, et si le site en question accepte cette solution de paiement.

Revolut ou N26 : comment ça marche ?

Revolut  est une néobanque accessible exclusivement sur smartphone (iOS et Android) – elle permet d’ouvrir un compte en banque en 8 minutes. Il suffit pour cela de prendre une photo de votre  pièce d’identité pour commander une carte et activer son compte bancaire dans la foulée. Une fois que c’est fait, avant même que la carte “physique” n’arrive chez vous, il est déjà possible de générer des cartes bancaires virtuelles.

Si vous voulez une solution sécurisée de e-carte bleue et que votre banque ne la propose pas, la néo-banque Revolut de même que N26 sont des alternatives rapides et efficaces. Ci-dessous, nous avons fait un test en trois étapes pour vous montrer la facilité avec laquelle on peut créer une carte bancaire virtuelle sur l’application Revolut – la procédure est peu ou prou aussi simple sur N26 :

  • La première étape consiste à générer une carte bancaire. Vous avez le choix entre une carte bancaire “virtuelle” ou une carte “physique”. Dans notre cas précis, nous avons donc opté pour la carte virtuelle.
  • Une fois que nous l’avons sélectionné, Revolut offre deux possibilités : soit une carte bancaire virtuelle sans date d’expiration qui peut être réutilisée plusieurs fois, soit une carte bancaire virtuelle jetable. Les codes de cette dernière sont à usage unique : un paiement puis elle disparait. Revolut l’explique bien dans sa FAQ : “Les informations de la carte [virtuelle éphémère] changent automatiquement après chaque paiement, ajoutant ainsi une couche de sécurité en plus aux transactions en ligne et vous protégeant ainsi contre les fraudes sur Internet”
  • Nous avons choisi la carte bancaire virtuelle. En quelques secondes, la carte est créée – et il est possible de l’utiliser immédiatement pour une transaction. A tout moment, il est possible de la supprimer si on n’en a plus besoin. Revolut offre un maximum de sécurité, pour un minimum de risque. Le tout sans aucun surcoût.

Découvrez N26

Il faut toutefois noter que cette carte virtuelle Revolut est seulement accessible aux titulaires d’un compte Revolut Premium ou Revolut Metal. Ces deux formules sont payantes, à l’inverse du compte Standard de la néo-banque. Vous pouvez en apprendre plus sur les options disponibles chez elle dans notre avis sur Revolut ici.

Ci-dessous, nous avons mis les captures d’écran pour illustrer cette procédure. Revolut a simplifié le parcours pour le confort de ses clients. Créer et supprimer une carte se fait en quelques étapes simples, en toute transparence. Cela ne vous coûtera strictement rien, vous pouvez être tranquille. C’est juste une bonne méthode pour sécuriser ses achats sur internet, grâce à la carte virtuelle.

Carte virtuelle Revolut

3 étapes pour créer une carte virtuelle Revolut © Presse-citron.net

Les banques en ligne sur le créneau

Très peu de banques en ligne proposent des cartes bancaires virtuelles. Les banques de réseau n’hésitent pas à facturer ce service : Société Générale demande 12 € par an pour l’option “carte virtuelle”, tandis que le Crédit Mutuel exige une cotisation de 36 € par an pour bénéficier d’extras comme le e-Retrait. Seule Fortuneo propose une carte bancaire virtuelle éphémère et elle est gratuite.

La seule banque en ligne à offrir un service de carte bancaire gratuite et virtuelle est Fortuneo. Cette dernière permet à ses clients de créer des cartes virtuelles gratuitement, et sans limite. Il faudra pour chacune d’entre elles se connecter à son espace perso, créer une carte virtuelle, y associer un montant maximum et une durée de validité. Cela peut être effectué depuis l’Espace Personnel sur le site Fortuneo ou depuis l’application mobile.

Découvrir la carte Fortuneo

On notera que Boursorama Banque propose une carte virtuelle, mais pas jetable. Depuis la pandémie, la banque en ligne vous crée lors de l’inscription une carte virtuelle qui vous permet de rapidement réaliser vos premiers achats. C’est une façon de ne pas perdre le client qui a besoin d’une solution de paiement pour régler ses achats.

Indispensable pour sécuriser ses achats en ligne

La carte bancaire virtuelle n’a rien d’obligatoire pour sécuriser ses achats en ligne. Les cartes virtuelles jetables sont simplement un moyen alternatif et transparent de mieux contrôler la sécurité de ses paiements en ligne. Avec une carte virtuelle jetable, on a un code à usage unique renouvelé automatiquement. Ce qui évite les oublis et autres étourderies qui facilitent le travail des pirates informatiques.

Il faut savoir que les banques françaises fournissent dans la plupart des cas une assurance (sans franchise) contre la fraude en ligne. Les clients sont remboursés complètement sous quelques jours dès qu’une transaction frauduleuse a été constatée et signalée. Cela dit, face à la hausse des abus ces dernières années, les banques se montrent de plus en plus frileuses à rembourser en cas de fraude. Il vaut donc mieux s’équiper en amont.

Elles peuvent exiger des conditions – et refuser le remboursement dans certains cas. Cette stratégie se veut plus responsabilisante. La plupart des fraudes bancaires sont en effet liées à une méconnaissance de la sécurité des paiements en ligne, ou à des imprudences. Ces dernières peuvent, par exemple, se matérialiser par des achats constatés sur des sites frauduleux.

Du coup, si on peut dire qu’elles ne sont pas indispensables, les cartes bancaires virtuelles jetables sont tout de même bien pratiques pour ne jamais se retrouver dans une situation délicate avec une banque qui ne veut pas rembourser votre imprudence. Pas indispensables, donc, mais fortement conseillées.

Fortuneo

9.1

Note Globale

9.1/10