Suivez-nous

Carte bancaire pour mineur : quelle est la solution idéale ?

En France, l’âge légal pour avoir une carte bancaire est de 12 ans. Les mineurs et les jeunes ont donc le droit de détenir une carte, quel que soit l’établissement. Les banques, banques en ligne et néo-banques ont mis en place des offres spéciales qui leur sont réservées, avec un certain nombre de limites. Cela donne aux parents la possibilité de surveiller les dépenses, tout en offrant un premier apprentissage de la gestion du budget aux mineurs.

Carte bancaire mineur

© Unsplash – Two Paddles

Types de cartes bancaires pour les mineurs

Pour un jeune mineur, il y a certains types de cartes bancaires qui correspondent le mieux à ses besoins. Selon que les parents (ou tuteur) veuillent lui donner de la flexibilité ou non, il y a différentes options qui sont disponibles : carte de retrait, carte prépayée, carte de paiement ou encore carte à autorisation systématique – autant de modèles qui permettent de gérer son budget, avec des limites.

D’une banque à une autre, les offres de carte bancaire pour mineur peuvent varier. Il faut donc trouver un bon équilibre entre une banque et la gamme de cartes, pour que cela réponde vraiment aux besoins des parents et des enfants.

1) Carte de retrait

Comme son nom l’indique, la carte de retrait est une carte qui permet seulement de retirer de l’argent, dans un distributeur. Autrement dit, le mineur qui détient cette carte ne peut pas payer directement (que ce soit en ligne, ou dans une boutique physique). Les parents du jeune entre 12 et 18 ans peuvent aussi choisir de fixer des limites de retraits, mensuelles ou hebdomadaires.

En lui donnant une carte de retrait associé à un compte courant (ou son livret jeune), le mineur peut ainsi se familiariser avec la gestion de son budget. En retirant de l’argent, il prend réellement connaissance de la valeur des choses, en payant en espèces. Cela dit, il peut vite être limité dans le cas où les magasins n’acceptent pas le paiement en espèces, ou s’il veut réaliser des achats sur internet

2) Carte de paiement

Comme son nom l’indique, la carte de paiement pour mineur permet de faire… des paiements. Cela dit, elle permet également de faire des retraits en distributeur, sur le même principe qu’une carte de retrait. Elle est donc beaucoup plus complète – mais elle est destinées à des jeunes mineurs un peu plus matures. Ils peuvent donc régler leurs achats sur internet, ou dans des commerces physiques.

La carte de paiement vient en général sans découvert autorisé (bien qu’il existe des exceptions). Il faut donc que le solde soit toujours positif pour réaliser une transaction (ce qui s’apparente à la carte à autorisation systématique ci-dessous). La carte de paiement est celle que l’on retrouve dans la plupart des néo-banques, à l’instar des N26 ou Revolut (bien que N26 n’accepte pas les mineurs). Les banques de réseau et les banques en ligne sont également en mesure de fournir une telle carte aux mineurs (et aux majeurs) sur demande.

3) Carte à autorisation systématique

Encore une fois, tout est dit dans le nom. C’est une carte de paiement qui vient vérifier le solde du compte à chaque opération (retrait ou paiement). Si le solde du compte est négatif, la transaction sera automatiquement déclinée. Avec une telle carte, il est donc vraiment impossible de passer dans le rouge. C’est une bonne solution pour que le mineur ne dépense pas plus que prévu.

Pour un mineur qui a besoin de faire des paiements et des retraits, cette carte est probablement la plus adaptée. On en retrouve chez toutes les banques, et cela lui donne un maximum d’autonomie sur son budget – qui restera contrôlé par les parents.

4) La carte prépayée

Une carte prépayée est une carte de paiement (paiement et retrait) que l’on doit recharger pour qu’elle puisse être utilisée. C’est aussi une carte que l’on peut acheter avec un montant déjà crédité dessus (sur le même principe qu’une carte cadeau). Elle peut être soit reliée au compte d’un parent / tuteur, ou elle peut être simplement sans nom.

Exemples de cartes bancaires pour les mineurs

La carte Kador chez Boursorama Banque

Fin 2017, Boursorama Banque créait une carte bancaire pour mineur, réservée aux clients « parents » de son établissement. La carte Kador est disponible pour tous les jeunes entre 12 et 17 ans, et elle permet de régler ses chats (paiements) ou de retirer de l’argent en toute simplicité, et avec un maximum de sécurité. Elle est à autorisation systématique, il n’y a donc aucun risque de découvert pour le jeune.

Boursorama Banque met en avant cette solution comme un « premier compte bancaire », avec une carte bancaire gratuite et une application dédiée (avec toutes les alertes paramétrables, sur le même principe que le compte standard de Boursorama Banque pour les adultes). Le jeune apprend donc réellement à se servir d’un compte bancaire, en sachant que les parents peuvent contrôler ses dépenses depuis leur espace. Ce sont aussi eux qui créditent les fonds sur le compte du mineur.

C’est également une carte qui est pratique pour les jeunes qui partent en déplacement / échange à l’étranger. En effet, tous les paiements à l’international sont gratuits, quelle que soit la devise. Boursorama Banque a vraiment voulu créer une offre qui fidélise les plus jeunes à sa banque en ligne, et c’est réussi. La carte Boursorama Kador est bien évidemment gratuite et sans condition – cela va de soit.

Carte Kador Boursorama

© Boursorama

Le Compte Nickel, chez les buralistes

Le Compte Nickel est l’une des plus belles réussites françaises dans la fintech ces dernières années. Il s’agit d’un « compte en banque, sans banque » puisqu’il se gère directement chez l’un des 5 000 buralistes partenaires de la société. Rachetée en 2017 par le groupe BNP Paribas, le Compte Nickel conserve son autonomie, et la directrice déléguée du service nous l’a expliqué dans une longue interview.

Le Compte Nickel est accessible à tous les résidents français, à partir de 12 ans. Les clients peuvent souscrire à un compte courant (instantané) chez un buraliste, qui sera accompagné d’une carte de paiement à autorisation systématique (aucun découvert autorisé). Ce coffret est disponible pour 20€ par an. Une carte plus premium, pour les voyageurs, est également disponible – et elle devra être commandée sur internet.

Découvrir Nickel

Le Compte Nickel connait un vif succès, et ce sont déjà plus de 1,5 million de clients en France qui ont souscrit à cette offre. Elle est non seulement accessible depuis un bureau de tabac, mais elle est surtout limitée. Elle permet ainsi d’éviter tout risque de découvert. Si à l’origine, cette carte était imaginée pour les personnes en difficulté financière, elle a ensuite trouvé un public plus large. C’est une bonne carte bancaire pour mineur, sans aucun doute.

Monabanq, la solution pour les jeunes

Si vous avez un enfant mineur qui aimerait une carte bancaire, Monabanq est également une excellente solution. Filiale du groupe Crédit Mutuel, elle accorde une vraie importance à la relation client, et ses services sont adaptés à la famille. En plus d’offrir un Livret d’Épargne pour les Jeunes (12 à 18 ans, avec une rémunération de 1,50% net par an), elle a aussi un compte bancaire pour les jeunes. Celui-ci est réservé aux mineurs entre 16 et 18 ans.

Le compte pour jeune est par défaut gratuit. En revanche, pour avoir une carte bancaire associée (carte de paiement ou carte de retrait), il faudra verser une cotisation de 1,5€ par mois (soit 18€ par an). Cette carte bancaire permettra au mineur d’avoir un maximum de flexibilité, et d’utiliser son compte comme bon lui semble. Encore une fois, il ne pourra pas passer dans le découvert puisque ces cartes sont à autorisation systématique. Cette offre est plus flexible que le compte Kador de Boursorama, puisque les jeunes peuvent également déposer des espèces (dans l’un des 2 000 distributeurs CIC) sans frais. Ils peuvent également solliciter le support client Monabanq, qui a été élu pour la 3ème année consécutive en 2020 comme le « Service Client de l’Année ».

La carte Junior chez Revolut

Au début de l’année 2020, la néo-banque Revolut a décidé d’introduire un compte pour les 7 à 17 ans. Alors que son rival allemand N26 ne s’est pas encore positionné sur le créneau, la fintech britannique a pris les devants avec son offre « Junior » destinée aux enfants de ses clients majeurs. Si cette offre n’est pas encore disponible en France (pour le moment, seuls les clients au Royaume-Uni peuvent en profiter), nulle ne doute qu’elle devrait bientôt arriver. Selon toute vraisemblance, elle sera réservée à la tranche 12 – 17 ans puisque les mineurs de moins de 12 ans n’ont pas le droit de détenir une carte. La page dédiée à cette offre pour les mineurs est d’ores et déjà traduite en français.

Comme vous pouvez le voir, Revolut précise qu’il s’agit d’une carte prépayée, que les parents peuvent créditer depuis leur compte Revolut. Ils devront toutefois avoir l’une des deux formules payantes, soit Revolut Premium, soit Revolut Metal, pour pouvoir faire profiter de cette carte bancaire à leur enfant mineur. Une fois que les parents ont ajouté un compte Junior sur leur application Revolut, ce sera au tour de l’enfant de télécharger l’application Revolut Junior pour accéder à un tableau de bord de ses dépenses. La seule différence entre les deux applications est que la version pour les adultes permet de créditer de l’argent depuis leur compte bancaire.

Revolut Junior

© Revolut

Carte pour mineur : les questions essentielles

Il vous reste encore des questions sur cette carte bancaire pour les mineurs ? Pour vous aider, nous avons listé ci-dessous un certain nombre de questions que les gens peuvent se poser, et qui pourront vous intéresser. S’il vous reste encore des interrogations, n’hésitez pas à nous solliciter dans les commentaires, ou à demander directement à la banque / banque en ligne / néo-banque. Elles ont toutes des services clients réactifs qui sauront vous aiguiller pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Quel est l'âge minimum légal pour détenir une carte ?

En France, il faudra avoir minimum 12 ans pour détenir une carte bancaire. Toutes les banques n'offrent toutefois pas cette possibilité à leurs clients. Il faut donc bien vérifier dans un comparateur de banques quelles sont celles qui proposent des formules pour les mineurs.

Quelles sont les pièces justificatives à fournir ?

Pour ouvrir un compte bancaire - et obtenir une carte - par un mineur, il faudra que son représentant légal (parent, tuteur...) donne son accord. Au niveau des documents à fournir au moment de l'ouverture du compte, il faudra une pièce d'identité du mineur et de son représentant, un justificatif de domicile du représentant (avec un justificatif de résidence pour le mineur), ainsi que le RIB du représentant. Jusqu'à ses 18 ans, le mineur est donc sous contrôle du représentant, y compris pour son compte bancaire.

Quelle est la meilleure banque pour un mineur ?

Tout dépend de l'utilisation du compte et de la carte bancaire par le mineur. Les banques traditionnelles ont des comptes (payants), mais il y a de belles alternatives du côté des banques en ligne. Le compte Kador de Boursorama est gratuit, celui de Monabanq est très pertinent. Le Compte Nickel est aussi une alternative très plébiscitée par les parents pour leur enfant mineur. Nous vous donnons tous les détails dans cet article.

La carte bancaire pour mineur est-elle gratuite ?

Le coût d'une carte bancaire dépend de l'établissement qui a été choisi par le mineur et son représentant légal. Typiquement, Boursorama Banque est gratuite, mais il faut que le représentant légal soit lui-même client de la banque en ligne. Sinon, les Compte Nickel et Monabanq facturent entre 15 et 20€ par an pour une carte bancaire gratuite pour mineur - avec également le compte courant.