Suivez-nous

Fitbit Pay : quelle banque est compatible ? Comment l’installer ?

Fitbit Pay est une solution de paiement mobile qui a été officialisée en 2018, et qui permet aux propriétaires de bracelets de la marque de régler leurs achats sans contact, en utilisant seulement leur bracelet. Fitbit Pay s’inscrit dans la lignée des Apple Pay, Google Pay et autres Samsung Pay qui permettent déjà aux utilisateurs de smartphones (et de smartwatch) de payer sans contact avec ces derniers.

Fitbit Pay

© Fitbit

Si Fitbit a écoulé plus de 100 millions de montres et bracelets connectés dans le monde, la marque a connu quelques difficultés ces dernières années. Après une introduction en bourse tonitruante, son cours s’est progressivement effondré – avant que la société ne se fasse racheter par Google pour 2,1 milliards de dollars en 2019. Cela dit, les appareils Fitbit sont toujours réputés pour être des références pour le fitness, avec une technologie et un design très aboutis.

Liste des banques compatibles Fitbit Pay

Ces dernières années, la liste des banques compatibles avec Fitbit Pay s’est progressivement étoffée – et notamment en France. La technologie avait fait parler d’elle lorsque Fortuneo Banque a été la première banque en ligne à l’adopter en 2018. Depuis, plusieurs néo-banques se sont rajoutées à la liste, à l’instar des boon., bunq, Revolut, Max ou encore Transferwise.

Cela dit, jusqu’au début du mois d’avril 2020, les seules cartes compatibles avec Fitbit Pay étaient sur le réseau Mastercard. Boursorama Banque a été la première banque française à permettre d’enregistrer une carte Visa sur le wallet Fitbit pour pouvoir régler ses achats avec Fitbit Pay. Si pour les français, cela ne change rien d’avoir une carte Mastercard ou Visa (elles sont équivalentes en terme de réseau), c’est une distinction mineure. Il est évident que depuis l’arrivée de Boursorama Banque, d’autres banques qui émettent des cartes Visa devraient devenir compatibles avec Fitbit Pay.

Banques en ligne qui supportent Fitbit Pay :

  • Fortuneo (Mastercard)
  • Boursorama (Visa)

Néo-banques qui supportent Fitbit Pay :

  • bunq (Mastercard)
  • Max (Mastercard)
  • PCS (Mastercard)
  • TransferWise (Mastercard)
  • Revolut
  • boon. par Wirecard

Banques traditionnelles qui supportent Fitbit Pay :

  • Crédit Mutuel Arkea (Mastercard)
  • Crédit Mutuel de Bretagne (Mastercard)
  • Crédit Mutuel du Massif Central (Mastercard)
  • Crédit Mutuel du Sud-Ouest. (Mastercard)

Si la liste de banques compatibles Fitbit Pay est encore assez limitée, le nombre de partenaires se développe au fil du temps. La solution de paiement mobile Fitbit est présente dans un grand nombre de pays, à l’instar des États-Unis, de la France ou encore du Royaume-Uni. Cela dit, si votre banque est compatible avec Fitbit Pay, vous pourrez régler vos achats partout dans le monde en utilisant le paiement « sans contact », sous condition que le terminal de paiement accepte les paiements par NFC.

Comment installer Fitbit Pay ?

Avant de pouvoir régler ses achats avec Fitbit Pay, il faut d’abord s’assurer de deux choses : 1/ avoir une banque compatible (cf liste ci-dessus) et 2/ avoir un produit Fitbit compatible. En effet, les modèles les plus anciens ne permettent pas tous d’utiliser cette fonctionnalité. Ci-dessous, nous avons donc listé les modèles de montres et bracelets actuels qui permettent d’utiliser Fitbit Pay.

Liste des appareils Fitbit compatibles :

  • Fitbit Ionis
  • Fitbit Versa
  • Fitbit Versa 2
  • Fitbit Charge 3
  • Fitbit Charge 4

Si vous utilisez l’un de ces appareils, vous pouvez alors utiliser Fitbit Pay pour vos achats. La première chose à faire est d’utiliser l’application Fitbit pour enregistrer sa carte bancaire sur cette dernière. Un système de chiffrement sécurisé protège les données, sur le même principe que le wallet Apple Pay, Google Pay ou encore Samsung Pay.

Fitbit Pay

© Fitbit

Il faudra ensuite connecter en Bluetooth sa montre / bracelet pour finaliser l’opération. Une fois que c’est fait, l’appareil peut fonctionner en toute autonomie, et il n’a pas besoin d’avoir le smartphone à proximité pour valider les transactions. Pour payer, il faudra ensuite rapprocher le bracelet Fitbit vers un terminal de paiement – sur le même principe que lorsqu’on rapproche une carte bancaire pour payer sans contact. Pour valider définitivement la transaction, il faudra entrer son code secret sur l’écran du produit Fitbit (d’où le fait que les modèles plus anciens, sans écran, ne sont pas compatibles avec Fitbit Pay).

Aucune limite de montant sur Fitbit Pay

Quand vous payez « sans contact » avec votre carte bancaire, le montant est limité à 30 euros pour une carte française. C’est parfois contraignant, mais la majorité des transactions sont inférieures à ce montant. Avec les solutions de paiement mobile comme Fitbit Pay, il n’y a plus de limite de montant. Le système étant plus sécurisé qu’une carte avec des chiffres (et un code PIN), Fitbit Pay peut se permettre d’éviter le plafond. C’est aussi le cas pour Apple Pay et consorts.

Cela dit, il reste quand même une limite de sécurité : celle de la carte bancaire. Si vous avez un plafond de paiement de 1 000 euros sur 30 jours, celui-ci reste en vigueur même si vous payez avec votre appareil Fitbit, via Fitbit Pay. Sachez en revanche que la carte bancaire sous-jacente conserve ses caractéristiques : débit immédiat / différé, carte à autorisation systématique ou non – etc.

Pour découvrir Fitbit Pay chez Boursorama, c’est ici :

Visiter Boursorama

Fitbit Pay, une alternative ?

Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay offrent une vraie solution pour les paiements mobiles, avec le smartphone. Si certains permettent également de régler les achats avec leur montre connectée (Apple Watch…), ce n’est pas une utilisation principale. Chez Fitbit, la solution Fitbit Pay est vraiment pensée pour ceux qui portent leur bracelet connecté tout du long. Elle rivalise directement avec son homologue Garmin, qui lui aussi propose une solution de paiement mobile (Garmin Pay).

En optant pour la solution Fitbit Pay (sous condition qu’elle soit compatible avec votre banque), peu importe votre smartphone. Il faut simplement qu’il soit compatible avec les derniers produits Fitbit pour pouvoir réaliser ce type de transactions.

Le marché du paiement mobile en plein essor

Le paiement mobile est un marché qui croit de manière exponentielle, bien qu’il reste encore assez restreint aujourd’hui. Le groupe CB a annoncé qu’en 2018, ce sont seulement 10 millions de paiements qui ont été réalisés en France par ce moyen. Si Apple Pay était beaucoup moins présent cette année-là qu’aujourd’hui, cela reste un « petit » marché. Sur la même période, ce sont 2 milliards de transactions par carte « sans contact » qui ont été faits – la différence est gigantesque.

Cela dit, cette technologie commence vraiment à faire son nid, et le fait qu’Apple Pay sera compatible dès fin 2020 avec plus de 99% des cartes françaises montre une réelle avancée. Si Fitbit Pay n’est pas en mesure de rivaliser avec le géant de Cupertino, cela reste un acteur qui permettra de démocratiser le paiement mobile auprès des sportifs. Ces derniers n’auront pas à emporter leur smartphone pendant leur course, tout sera stocké sur leur bracelet.

Maintenant que Boursorama Banque est compatible avec Fitbit Pay, il est probable que cela permette à Fitbit d’avancer plus rapidement sur le marché français. La solution est compatible aussi bien avec Mastercard qu’avec Visa, il est donc fort probable que de nouveaux établissements viennent rejoindre cette liste de banques compatibles Fitbit Pay.

Au niveau mondial, le paiement mobile croit de manière significative. Selon une étude menée par l’institut Juniper Research, ce sont pas moins de 2,1 milliards d’individus dans le monde qui ont utilisé leur smartphone pour réaliser des paiements en 2018. Avec la démocratisation d’internet, ce chiffre devrait encore croître dans les années à venir. Les solutions de paiement mobile comme Fitbit Pay ont un bel avenir devant elles…